Vous êtes actuellement sur le site général de l'UPE

L'émotion de Marie MAURER

L'émotion de Marie MAURER

Strasbourg

AW

21 janvier 2021

 

Lorsqu’elle a appris la nouvelle de la prochaine accession de Marty Walsh au poste de secrétaire d’État, Marie Maurer dit avoir été « très émue ».

Le 16 avril 2019, cette enseignante avait reçu, de la main de l’adjointe aux relations internationales de Martin J. Walsh, une lettre de reconnaissance signée de sa main, ainsi qu’un presse-papiers avec son nom. La cérémonie s’était déroulée au Centre culturel français de Boston, où elle avait été invitée par le comité de jumelage de Boston. « Ce document a pris une incroyable valeur de ce fait », témoigne la professeure d’anglais à l’Université populaire européenne de Strasbourg.

Au sein du comité de jumelage, Marie Maurer avait pris en charge des échanges de lycéens entre Strasbourg et Boston en 1990, puisque le comité de Boston offrait dix bourses à des jeunes des écoles publiques, souvent défavorisés. Les familles strasbourgeoises qui les accueillaient étant prévenues des conditions parfois difficiles dans lesquelles ils vivraient une fois sur place. « Ce furent des échanges magnifiques, se souvient Marie Maurer. Les collègues strasbourgeoises qui m’ont aidée ont fait un travail incroyable. Évidemment, le président du comité, Francis Hirn, m’a toujours facilité la tâche. Malheureusement, il a fallu arrêter l’aventure par manque de familles côté américain. J’ai aussi organisé un échange de dix professeurs en 1996-1997. Les échanges scolaires à Boston, Chicago et en Angleterre ont enrichi ma carrière d’enseignante. »

Marie Maurer souligne le rôle essentiel joué par Mary Louise Burke, présidente du comité à Boston qui collectait les fonds (25 000 dollars) pour les jeunes de Boston.

Tout l'article en cliquant ici

Toutes les actualités

En poursuivant votre navigation sur les sites UPE, vous acceptez le dépôt de cookies pour optimiser votre navigation, vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de ces sites.


Accepter     En savoir plus et paramétrer vos préférences